Les probabilités d’un cambriolage ne sont jamais écartées et ce, même si on est vigilant et qu’on passe notre temps à rester à la maison. Effectivement, le seul moyen vraiment efficace et qui peut éviter le pire est souvent le fait d’opter pour les meilleurs systèmes de sécurité qui soient.

Ces systèmes de sécurité sont généralement composés de plusieurs éléments, mais dans cet article, on va principalement parler de la porte blindée, qui est le moyen de se protéger des effractions les plus utilisés par les particuliers.

Eh oui, une porte blindée digne de ce nom suffit généralement à décourager les cambrioleurs les plus talentueux car, difficile à ouvrir elles également résister à n’importe quel assaut.

Toutefois, il existe plusieurs types de portes blindées et pour bien les choisir, il faut pouvoir prendre en compte divers facteurs. Découvrons les dans cet article.

Un porte blindée, c’est quoi ?

Généralement, il existe deux type de portes blindées, à savoir le blindage de porte, qui est souvent la porte d’origine d’une habitation, mais qui est fortifiée grâce à un habillage en métal et aussi en y installant des serrures de haute qualité. Le deuxième type de portes blindées quant à lui est la porte dite bloc-porte qui est spécialement pensée pour optimiser la sécurité avec un bâti en acier et des serrures de sécurité et qui va remplacer celle qui y est installée.

Comment choisir sa porte blindée ?

Contrairement aux portes normales, celles qui proposent un blindage sont souvent soumises à des normes qui règlementent la sécurité.

De ce fait, avant de choisir sa porte, il faut toujours prendre en compte ces normes et ce, par rapport à ses besoins mais aussi aux situations qui peuvent arriver.

Et concernant ces normes, les plus fréquentes ont souvent :

La norme A2P

Cette norme est souvent la garanti qui est proposé pour la porte blindée par rapport à une effraction. Elle est établie par le Centre National de Prévention et de Protection et se compose de trois types de résistances face aux différentes situations d’effractions, à savoir : la BP1 pour une résistance de 5 mn, la BP2 pour une résistance de 10 mn et la BP3 pour une résistance de 15 mn.

La norme NF277 et la norme FFS61-937

Puisque les effractions ne sont pas les seuls dangers qui puissent arriver, les normes NF277 et FFS61-937 sont également recommandée pour une porte blindée. Ces dernières sont souvent le garanti d’un autre type de désastre notamment les incendies qui peuvent arriver aux portes blindées, ce qui permet de ce fait de jouir d’une totale protection.